Andrée-Anne

Babin

Divergent

Depuis le succès de la saga Hunger Games de Suzanne Collins, de nombreux romanciers se lancent dans cette direction pour connaître eux aussi cette réussite. Non seulement la trilogie a-t-elle connu un succès monstre sur papier, mais les studios hollywoodiens se sont précipités pour en faire des films. Encore une fois, le succès reprend de plus belle.

C’est avec Divergent que Veronica Roth vient à son tour offrir une série qui fait frémir les admirateurs de romansd’aventure et science-fiction.

L’univers est bâti sur une vision sociétale fragmentée. On réinvente les États-Unis en cinq factions. Chacune offre un objectif bien précis pour la société à l’intérieur de ses murs. Il y a tout d’abord, les Audacieux (Dauntless) qui prônent le courage et offrent la protection contre le monde extérieur. Les Érudits (Erudite), qui croient que le savoir est le fondement de toute chose, ils sont alors les cerveaux. Les Fraternels (Amity), qui ne jurent que par l’amitié et l’entraide. Les (Candors), qui se doivent d’être constamment honnêtes et dire la vérité. Enfin, les Altruistes (Abnegation), qui doivent offrir une dévotion inconditionnelle aux autres

Lire la suite…

  • Sébastien Côté

    J’ai acheté ce livre a ma blonde pour la st-valentin j’espère que s’étais un bon choix ! 🙂